Cellule Tabac

La cellule Tabac, mise sur pieds en 2002, a pour mission de défendre et promouvoir la position essentielle du médecin généraliste dans le sevrage tabagique via un soutien logistique et formatif reposant sur des bases scientifiques.

Sa première étape a consisté en une réflexion concernant les besoins des généralistes par rapport à la prise en charge du tabac.

En 2007, la cellule a poursuivi un projet de soutien aux médecins généralistes dans l'aide au sevrage tabagique des patients. Ce projet est subsidié par la Région wallonne. Ses objectifs sont :

Objectif primaire

15.000 sevrages tabagiques supplémentaires via la pratique des médecins généralistes en 12 mois.

Objectifs secondaires
  • Systématisation du « conseil minimal » par les généralistes à tous les fumeurs
  • Répétition des messages-clés de la RBP à tous les généralistes
  • Mise à disposition rapide de personnes « ressource » en cas de problème pratique
  • Meilleure formation à l'aide non médicamenteuse et au soutien psychologique
Les activités menées ont donc été les suivantes:
  • Création, diffusion et fonctionnement d'une adresse électronique pour généralistes. Cette adresse leur permet d'obtenir une réponse rapide (max. 7 jours) et personnalisée à toute question pratique à propos du sevrage tabagique.
  • Formations dispensées sous la forme d'ateliers aux généralistes à propos de l'aide non médicamenteuse dans le sevrage. Deux sessions ont été organisées en juin et octobre 2007. Six mille invitations ont été envoyées. Les évaluations de ces formations dispensées en juin ont été de 7,6/10 pour les aspects théoriques et de 7,9/10 pour les ateliers. En octobre, elles furent de 8/10 pour les aspects théoriques et de 8,2/10 pour les ateliers. Au total, 67 médecins ont marqué leur intérêt et 47 médecins ont participé à la formation dispensée.
  • Stimulation des généralistes formateurs pour diffuser les messages clés de la RBP dans les groupes de pairs (GLEM ou Dodécagroupe).
  • Publication de messages dans la Revue de la Médecine Générale. L'un est un complément à la RBP sur le Champix, un autre traite de l'utilité du dosage de la cotinine urinaire et un troisième aborde le conseil minimal en médecine générale.
  • Répétition des messages-clés au sein des ateliers donnant la formation à l'usage optimal du dossier médical informatisé organisés par la SSMG en mars, avril, mai et juin 2007.

5.000 généralistes qui obtiennent chacun 3 sevrages supplémentaires par an en donnant un conseil minimal à 150 patients fumeurs, cela fait bien 15.000 sevrages.

Les généralistes ont été aidés par l'interdiction de fumer sur les lieux de travail et dans les restaurants. Tous les fumeurs motivés ou ambigus qui ont rencontré leur généraliste en ont discuté avec lui. L'arrivée d'un nouveau médicament (Varénicline) et la publicité faite à son propos dans les médias ont également aidé médecins généralistes et patients fumeurs à discuter de la problématique tabac.

Les activités plus administratives de la commission sont la représentation auprès de différentes instances:

• Task Force BPCO, en vue de développer un site

• Région Wallonne et Cocof, en vue de réfléchir à la prise en charge coordonnée du tabac

A noter une participation à la rédaction d'une brochure destinée aux généralistes: "Mon patient fume, attitudes du généraliste", ainsi qu'une participation à la formation interuniversitaire en tabacologie concernant la prise en charge par le généraliste.

A noter également la rédaction d'une Recommandation de Bonne Pratique "Arrêter de fumer".

 

Etat des lieux 2014

Projet pour 2014 :

  • Addendum à la RBP de 2011
  • Articles dans RMG (numéro spécial tabac ?)
  • Modules de formation : module de formation de GLEM (tabac & précarité) & module de formation continue (L'approche du tabac en médecine générale)
  • Vidéo pour le module DMG + sur le site de la SSMG
  • Animations : pour la CSDFM + journée pour les MGFP en avril
  • Promotion & maintenance du site www.tabac.ssmg.be
  • Service "question/réponse" par mail

Projets à moyen / long terme :

  • Mise à jour de la RBP
  • Réflexion autour de la meilleure accessibilité des substituts nicotiniques par l'INAMI
  • Création d'un consensus « pharmacien/médecin » du bon usage des substituts nicotiniques & de l'abord du patient fumeur

Nos partenaires

 

  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires

 

banner info-ssmg 959x52