Les différentes structures de collaboration et d’association

Sur le plan structurel, trois distinctions peuvent être retenues :

  • les types de pratique : les « cabinets monodisciplinaires ou de médecine générale » et « les cabinets multidisciplinaires ou de première ligne »
  • le nombre d'omnipraticiens : le nombre de médecins généralistes présents et actifs
  • le nombre de bâtiments/locaux : le regroupement ou non des médecins dans un bâtiment unique

Ce qui donne comme possibilités :

1. Cabinets monodisciplinaires ou de médecine générale
Pratique Nombre
d’omnipraticiens
Nombre de bâtiments /locaux Représentants d'autres
disciplines
Pratique SOLO 1 1 Non
Binôme 2 1, unique et commun Non
Pratique de groupe
monodisciplinaire
> 2 1, unique et commun Non
Pratique de groupe
monosdiciplinaire en RESEAU
> ou = 2 plusieurs locaux ou bâtiments séparés Non

2. Cabinets multidisciplinaires ou de première ligne
Pratique Nombre
d'omnipraticiens
Nombre de bâtiments/locaux Représentants d'autres
disciplines
Pratique de groupe
multidisciplinaire
> ou = 1 1, unique et commun Oui
Pratique de groupe
multidisciplinaire en RESEAU
> ou = 1 plusieurs, locaux ou bâtiments séparés Oui
Maison médicale (forfait
ou à l'acte)
> ou =2 1, unique et commun (parfois séparé =
antenne de la MM)
Oui

(1) Hoerée T, Grouwels D, Cuypers R, Heyrman J, « La pratique de médecine générale revisitée : un document de vision », projet Huitsarts en samenwerking (HUSAM)-Médecin généraliste et collaboration (MéGéCo), 2006, pg 32-33.

(2) Spanoudis C, « La pratique de groupe en médecine générale : projet d'aide à l'élaboration d'une association », travail de fin d'étude, 2009, pg 5-6.


Nos partenaires

 

  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires

 

banner info-ssmg 959x52