Le dépistage du cancer du col en médecine générale

logo-promosante-mgLe dépistage du cancer du col de l'utérus par la méthode classique (frottis et coloration de Papanicolaou) est recommandé chez les femmes entre 25 et 65 ans tous les trois ans.


CcolBut du dépistage du cancer du col :

La plupart des femmes et des hommes développent des infections à virus HPV (Human papillomavirus), dont la plupart guérissent spontanément. Chez la femme, parfois certaines infections conduisent à des néoplasies intra-épithéliales (CIN) du col, qui laissées à elles-mêmes, peuvent évoluer en cancer invasif. Le but du dépistage est de détecter ces lésions à potentiel malin puis en les éliminant, d'éviter la transformation en cancer invasif (*).

Le médecin généraliste réalise le frottis pour le dépistage du cancer du col ou s'assure que le frottis a été ou sera réalisé par le gynécologue. La démarche du médecin doit permettre à la patiente de faire son choix de manière éclairée. Le médecin discute avec la patiente des inconvénients et avantages de ce dépistage.

La SSMG a édité un cahier sur la prévention du cancer du col.

 
Références dépistage du col de l'utérus sur le web


 

(*) Hulstaert F, Arbyn M, Huybrechts M, Vinck I, Puddu M, Ramaekers D. Dépistage du cancer du col de l'utérus et recherche du Papillomavirus humain (HPV). Health Technology Assessment (HTA). Bruxelles: Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE); 2006. KCE reports 38B (D/2006/10.273/36), résumé, p iii

Nos partenaires

 

  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires

 

banner info-ssmg 959x52