Le dialogue avec le patient pour aborder une question préventive

smilieslogo-promosante-mg

Une démarche de prévention repose sur une alliance entre le patient et le médecin qui devra faire preuve d'empathie et utiliser des techniques d'entretien qui favorisent le dialogue.

L'objectif n'est pas que le patient suive aveuglément les conseils du médecin mais qu'il fasse son propre choix, en toute connaissance de cause, et qu'il soit accompagné dans ce choix par le médecin.

D'après l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES), France

 
La consultation : opportunité de la prévention

La relation de confiance entre le patient et son médecin est probablement la condition la plus favorable qui soit pour aborder une question préventive. À L'occasion de la consultation, le médecin peut être proactif et proposer un dépistage, une vaccination ou aborder une question comme le tabac, l'alcool, l'activité physique ou l'alimentation.

Contrairement aux idées reçues, cette condition favorable concerne plus encore les personnes précarisées. Le médecin généraliste est un interlocuteur qui leur est proche. Il est, en général, le professionnel de santé le plus accessible, voire le seul accessible.

 

Se préparer avant tout  à écouter le patient

Le médecin se prépare à écouter tout ce que son patient peut se représenter sur la thématique qu'il aborde avec lui (dépistages, vaccins, tabac, alcool, ...) Le médecin interroge son patient sur ce qu'il pense, ce qu'il a entendu, ce qu'il a vu. Le médecin ne s'étonne de rien, ne juge pas, ne condamne pas une prétendue ignorance. Il se prépare à accueillir et accepter tout ce que son patient pourrait dire, y compris les « avantages » qu'il a de consommer de l'alcool, de fumer, de ne pas entamer une démarche de dépistage, ...

 

Ouvrir le dialogue

En présence de son patient, le médecin ouvre le dialogue, lui signifie qu'il est prêt à aborder la question du tabac ou de l'alcool, ou encore de l'alimentation saine, de l'exercice physique, des vaccins, du dépistage de tel cancer ou du risque CV.

« Savez-vous que ... ? »
« Avez-vous déjà entendu dire que ... ? ... parler de ... ? »
« Quand vous aurez envie de parler de ... / d'en parler, n'hésitez pas à venir me voir ».
« Avez-vous reçu la lettre d'invitation pour le dépistage  du ... ? »

De nombreux autres exemples de questions par thématique sont disponibles dans le questionnaire « Parlez de votre santé avec votre médecin généraliste » développé par l'asbl Question Santé et disponible sur le site www.mongeneraliste.be. Le questionnaire est également disponible en allemand.

Le médecin renforce le climat de confiance et clarifie ses intentions ; il est à l'écoute de son patient, de son vécu, de ses représentations. Son but est de faire entrer la thématique dans les sujets que l'on aborde communément pendant la consultation, sans jugement sur le comportement ou sur les choix de son patient.

Si le patient le souhaite, le médecin peut lui proposer de faire le point avec lui sur sa consommation de ... ou ses habitudes de ... ou encore sur ce qu'il sait ou pense de ....

Puis, si le patient en manifeste l'envie,  le médecin propose de l'accompagner dans son questionnement et son désir de changement, si ténu soit-il.

 

Prenons le temps d'y penser
On en parle au moment même ou une autre fois.
On prend le temps aujourd'hui ou on reprend rendez-vous.
Tout ce qui a été abordé, les questions sur lesquelles on a fait le point avec le patient et les éléments qu'on souhaite aborder à la consultation suivante sont notés au dossier.

  
Aborder avec son patient :

 

Références sur le web

 

Logo-PSMG-100partenariat entre Logo-SSMG-h50et Logo-FMM

projet financé par Logo-FWB

 

 

Nos partenaires

 

  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires

 

banner info-ssmg 959x52