Alcool

 

alcoolPour la question de l'alcool, la démarche vis-à-vis du patient se fait généralement en trois étapes : ouvrir le dialogue avec le patient, faire le point sur sa consommation et ses motivations avec le patient qui le souhaite, et s'il est prêt à changer ses habitudes, construire et accompagner un projet d'arrêt.

Sources : SSMG et INPES
 

Interroger le patient sur sa consommation d'alcool doit s'accompagner d'une écoute de son vécu ; on se situe dans une démarche centrée sur l'empathie, l'absence de jugement et le respect du choix du patient.

Prendre connaissance au préalable des avantages et des inconvénients à poursuivre, à diminuer ou à cesser sa consommation d'alcool tels que pourrait l'exprimer tout patient ayant un problème d'alcool est intéressant pour se préparer à cet échange. S'interroger par ailleurs, en tant que médecin, sur ses éventuelles réticences à aborder le sujet de l'alcool avec son patient ou aux inconvénients à ne pas le faire est également une démarche intéressante.

Parler de l'alcool avec son patient en trois étapes :

 
La cellule Alcool de la SSMG propose aux médecins généralistes une brochure reprenant l'ensemble de la démarche ainsi que des fiches destinées au patient.

Le médecin peut aussi collaborer avec les relais existants.
 

Références Alcool sur le web

(mise à jour : 1/09/2017)


Logopartenariat entreLogoetLogo
avec le soutien deLogo Logo

Nos partenaires

 

  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires

 

banner info-ssmg 959x52